La joie d’évangéliser dans les Hautes-Pyrénées

La joie d’évangéliser dans les Hautes-Pyrénées

Le pape François a publié le 24 novembre 2013 sa première exhortation apostolique. Il nous invite à goûter la joie de l’Évangile et de son annonce.

D’emblée, ce texte « La joie de l’Évangile » n’est pas la simple synthèse et la validation des travaux des évêques réunis en Synode au Vatican en octobre 2012 sur la nouvelle évangélisation. Il invite les fidèles à « une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie » et indique « des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années. » (§ 1).
Ce qui m’a frappé c’est d’abord son style. Le pape François s’adresse bien à chacun d’entre nous, nous exhortant à vivre l’essentiel : « J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus-Christ. » (§3) Tout est dit. Avec franchise et lucidité, il confirme les propos de Paul VI : « personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur » (§ 3) Prenant des exemples concrets, il commence par situer l’Église dans son temps. Elle n’est pas enfermée sur elle-même mais au contraire est une « Église en sortie », missionnaire. C’est dans cet esprit que l’exhortation apostolique renvoie les catholiques à une plus grande cohérence de foi : « L’Évangile nous invite toujours à courir le risque de la rencontre avec le visage de l’autre » (§ 88) désirant « une Église pauvre pour les pauvres » (§ 198), car « ils ont beaucoup à nous enseigner » (id.).

D’emblée, ce texte « La joie de l’Évangile » n’est pas la simple synthèse et la validation des travaux des évêques réunis en Synode au Vatican en octobre 2012 sur la nouvelle évangélisation. Il invite les fidèles à « une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie » et indique « des voies pour la marche de l’Église dans les prochaines années. » (§ 1).
Ce qui m’a frappé c’est d’abord son style. Le pape François s’adresse bien à chacun d’entre nous, nous exhortant à vivre l’essentiel : « J’invite chaque chrétien, en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus-Christ. » (§3) Tout est dit. Avec franchise et lucidité, il confirme les propos de Paul VI : « personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur » (§ 3) Prenant des exemples concrets, il commence par situer l’Église dans son temps. Elle n’est pas enfermée sur elle-même mais au contraire est une « Église en sortie », missionnaire. C’est dans cet esprit que l’exhortation apostolique renvoie les catholiques à une plus grande cohérence de foi : « L’Évangile nous invite toujours à courir le risque de la rencontre avec le visage de l’autre » (§ 88) désirant « une Église pauvre pour les pauvres » (§ 198), car « ils ont beaucoup à nous enseigner » (id.).

L’histoire a montré que l’Église a toujours eu le pasteur qu’il fallait au moment où il fallait. Le pape François, à travers cette exhortation, nous envoie tous à notre mission première : annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile dans le concret de nos quotidiens, dans la logique de nos paroles, dans la certitude que le Seigneur « marche victorieux dans l’histoire » (§ 278) et surtout dans la joie toujours renouvelée : « Un évangélisateur ne devrait pas avoir constamment une tête d’enterrement. » (§ 10) A bon entendeur…
Gérard Crozat

Mgr Brouwet donnera une conférence sur Evangelii gaudium, mardi 25 février à 20h, à la salle des associations de Rabastens de Bigorre.

Texte intégral de l’exhortation apostolique “Evangelii gaudium”

Évangéliser : concrètement chez nous, on fait comment ?

Voici huit exemples de situations d’annonce de l’Évangile dans les Hautes-Pyrénées proposés par Mgr Brouwet dans ses catéchèses.

  • Constituer des petits groupes, des petites fraternités pour s’encourager mutuellement dans la foi.
  • Aller à la rencontre des autres pour leur annoncer le Christ au cours d’une mission de rue ou par du « porte-à-porte ».
  • Évoquer la beauté de notre patrimoine religieux en proposant des visites – comme celles organisées dans nos vallées – et ainsi faire découvrir les mystères de la foi.
  • Mettre en valeur la restauration d’une croix ou d’un oratoire dans les quartiers de nos villes et aux carrefours de nos villages.
  • Organiser des événements culturels comme des concerts, des expositions de peinture.
  • Mettre en place une semaine de la Mission dans les collèges ou les lycées catholiques.
  • Lancer un cours Alpha ou des cellules d’évangélisation dans les paroisses.
  • Soigner une belle liturgie qui invite à la profondeur, au recueilllement et à la paix intérieure.

Pour aller plus loin

« 5 catéchèses sur l’évangélisation » par Mgr Brouwet

Commande : 05 62 44 09 70
Disponible gratuitement sur tablette Ipad