Tombes profanées à Lannemezan

Tombes profanées à Lannemezan

Dans la nuit du 9 au 10 août derniers, 63 tombes du cimetière de Lannemezan ont été vandalisées ; des croix et des plaques ont été cassées. Les coupables, deux jeunes hommes, âgés de 23 et 24 ans, auteurs de ces faits, ont été jugés fin août. Ils auraient justifié leur acte en parlant  “d’incantations pour invoquer le diable et réussir dans la musique“.
« Nous exprimons toute notre peine et notre sentiment d’indignation aux familles dont les tombes ont été ainsi profanées. Ces actes odieux sont extrêmement inquiétants pour notre Eglise et pour notre société.
Avec le curé et les fidèles, un temps de prière et de réparation aura lieu au cimetière de Lannemezan. »
a réagi Mgr Brouwet.