La chapelle de Médous.

    La chapelle de Médous.

    Au XVIème siècle, entre Bagnères de Bigorre et Campan, un petit berger aurait eu le privilège d’une apparition de Marie sur le rocher qui surplombe la source. Une modeste chapelle fut construite, desservie par le curé d’Asté et les pèlerins affluèrent. En 1564, Médous est confiée à une communauté de sept prêtres sous l’autorité d’un prieur.
    En 1616, le prieuré est confié aux capucins. Un couvent est construit dont l’église est consacrée en 1630. Les pèlerinages se développent. Les guérisons se multiplient et l’on vient de partout et de fort loin.
    La Révolution chasse les capucins et le sanctuaire est fermé. La statue de Notre Dame ainsi que la cloche de la chapelle émigrent dans l’église d’Asté. Désormais, on évoque Notre Dame d’Asté qui a pris le relais de Médous.

    En savoir plus sur les chapelles et sanctuaires dédiés à la Sainte Vierge.
    (Article de l’ Abbé Henri Larricq)