Mercredi des Cendres : notre jeûne et notre prière pour l’Ukraine

Mercredi des Cendres : notre jeûne et notre prière pour l’Ukraine

C’est un appel lancé par le Pape François. Ce mercredi 23 février, le Saint-Père a redit sa grande inquiétude vis à vis de la situation en Ukraine et nous invite, une nouvelle fois, à une mobilisation priante pour la paix dans le monde : « Mon cœur se serre énormément face à l’aggravation de la situation en Ukraine (…) Malgré les efforts diplomatiques des dernières semaines, des scénarios de plus en plus alarmants s’ouvrent  ».

Ce n’est pas la première fois que le Pape alerte sur le sujet : le 26 janvier dernier, il avait décrété une journée de prière pour la paix en Ukraine . Il y a quelques jours, le 13 février, lors de l’audience générale, il avait à nouveau fait part de sa profonde inquiétude.

Cette fois-ci, le Pape François, s’adresse également aux dirigeants politiques : « Une fois de plus, la paix de tous est menacée par des intérêts partisans. Je voudrais lancer un appel à ceux qui ont des responsabilités politiques pour qu’ils fassent un sérieux examen de conscience devant Dieu, qui est le Dieu de la paix et non de la guerre, le Père de tous et non de quelques-uns, qui veut que nous soyons frères et non ennemis ».

« Que la Reine de la #paix préserve le monde de la folie de la guerre ! »

« Jésus nous a enseigné qu’il faut répondre à l’absurdité diabolique de la violence avec les armes de Dieu, par la prière et le jeûne », a donc rappelé le pape François ce 23 février, en proposant une journée de prière et jeûne pour l’Ukraine et pour la paix dans le monde, le mercredi 2 mars. Cette date marquera pour les croyants l’entrée en Carême.

” J’ai une grande douleur dans mon coeur ! “