Logo denier

Oecuménisme


Responsable : Nicole Duval

22 chemin de la Croix
65500 NOUILHAN

Tél : 05 62 96 83 39

Actu

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Voir le diaporama en bas de page

Dates à retenir :

  • Samedi 25 Février : 20h conférence, bourse du travail à Tarbes
  • Vendredi 3 Mars : Journée Mondiale de Prière à la chapelle de l'hôpital de Lourdes à 18h, Avenue Alexandre Marqui

Nicole Duval est nouvellement déléguée diocésaine pour les relations oecuméniques. Cela signifie un dialogue avec tous les chrétiens, de toutes les Eglises : les protestants, les orthodoxes, mais également des évangéliques. C’est Mgr Brouwet qui l’a mise en responsabilité à un poste précédemment occupé par Philippe Bergeroo-Campagne qu’elle connaissait un peu pour avoir participé à des semaines de l’unité les années précédentes.
Avant de vivre cette rencontre, qu’elle ressentait comme une nécessité demandée par le Christ lui-même, elle a plongé dans l’histoire de chaque confession. Qu’est-ce qui a été commun ? Qu’est-ce qui nous a séparés ? Aujourd’hui, qu’est-ce qui existe pour nous relier ? « Je pense qu’il y a eu des gestes, une volonté de s’unir, de se lier de nouveau. Ce qui relie tous ceux qui se disent chrétiens, c’est leur foi en Jésus-Christ. Nous sommes tous créatures de Dieu et donc, pour cette raison, nous devons savoir nous écouter ». Le pape François met en avant la rencontre dans l’oecuménisme, comme en témoignent les deux gestes de bénédiction qu’ils ont échangés avec Mgr Bartholomée. C’est se reconnaître mutuellement frères. Nicole Duval a voulu elle-même créer des liens, à la demande de Mgr Brouwet, qui a « le souci de connaître la vie des autres communautés ». Ainsi s’est-elle rendue à des fêtes organisées par les anglicans, à
la Pentecôte, à la chapelle de Mazères, près de Castelnau-Rivière-Basse. De même à l’église Saint-Andrew, à Pau, toujours chez les anglicans, au cours d’un temps de prière, de chants de Noël, de lecture de textes sur la naissance du Christ. A Ossun, elle a rencontré des évangéliques et a été étonnée par leur vérité et leur simplicité. Par sa formation de comptable, Nicole reconnaît qu’elle n’était pas préparée à oeuvrer dans cet univers de la relation oecuménique.